Évolution des populations d’oiseaux communs : le rythme de disparition des oiseaux accélère

Date: 
20/03/2018

Le suivi temporel des oiseaux communs est un programme piloté par le Muséum National d’Histoire Naturelle de suivi des espèces d’oiseaux les plus communes de France métropolitaine. Les derniers résultats de ce suivi, qui concernent 2016 et 2017, dessinent un paysage métropolitain de plus en plus déserté par ses oiseaux.

En ce qui concerne la tendance de long terme, « lissée » sur la période 1989-2017, la chute de l’abondance des oiseaux est respectivement de 33 % et de 30 % pour les espèces des milieux agricoles et bâtis.  Particulièrement inquiétante est l’accélération récente de la chute des oiseaux des milieux agricoles dont l’indice d’abondance perd 10 points entre 2015 et 2017.

Même les populations d’oiseaux d’espèces généralistes, ceux qu’on trouve dans tous les types de milieux, dont l’augmentation venait « contrebalancer » la disparition des oiseaux spécialistes avec une tendance globale de + 19 % sur la période longue 1989-2017, n’augmentent plus depuis 2006, et l’indice accuse même une chute de 14 points depuis 2011.

Seul point positif, le redressement de l’indice d’abondance des oiseaux forestiers, qui permet une quasi-stabilité de la tendance de long terme (-3 % sur la période 1989-2017).

lien vers la fiche indicateur