Démarche d'élaboration

Le Collectif National Sciences Participatives-Biodiversité mobilise ses membres pour structurer les sciences participatives en matière de biodiversité, en faveur d’une meilleure lisibilité des programmes.

Un groupe de travail a développé une fiche de présentation permettant de décrire les principales composantes de chaque programme et connaître leurs objectifs. Un premier annuaire est mis en ligne sur ce site avec les informations de base sur les programmes de sciences participatives recensés à l’heure actuelle (nom du programme, structure porteuse, site web).

  • Pour les programmes déjà inscrits dans l’annuaire, les administrateurs fourniront aux structures concernées un lien d’administration de leur fiche. Attention, ce lien est unique, il faudra bien le conserver.
  • Pour les structures qui souhaitent renseigner un programme, elles n’ont qu’à cliquer sur « Renseigner un programme ». Un lien d’administration leur sera envoyé automatiquement.

La publication des fiches sera soumises à la validation des administrateurs.

Une fois remplies, ces fiches de présentation permettront au groupe de travail d’extraire des données factuelles et mettre en place des documents de reporting sur les sciences participatives, relayables auprès des grandes institutions.

Les principales ambitions de la fiche sont de :

  • permettre une véritable lisibilité et transparence des programmes de sciences participatives au niveau régional et national :
    • au niveau du grand public qui aura une meilleure compréhension de la thématique des sciences participatives et des projets auxquels il leur est possible de participer ;
    • au niveau des partenaires financiers, qui pourront accéder au panel des programmes lancés sur leur territoire et positionner leur soutien sur un ou plusieurs programmes ;
    • au niveau des entreprises sollicitant les porteurs de projets pour sensibiliser leurs salariés aux problématiques environnementales dans le cadre de journées de "team building". Ici, la notion d’échelle  de territoire sur lequel se déroule le programme sera importante, une entreprise favorisant souvent un programme près de ses locaux. L’aiguillage vers certains programmes sera rendu plus facile par la mise en place de cette grille de caractérisation.
  • permettre aux porteurs de projet de connaître les stratégies des différents programmes de sciences participatives et de se positionner (partenariat, nouvelle initiative, relais…). Elle permet de mutualiser les expériences et les ambitions de chacun ;
  • proposer d'intégrer les données renseignées dans d’autres bases et indicateurs tels que le SINP
  • créer un calendrier des sciences participatives afin d’avoir une meilleure visibilité des programmes en fonction de leur saisonnalité.