Etat d'avancement du SINP (situation déc 2015)

Le projet SINP se déploie sur plusieurs axes

  • l'animation des réseaux
  • le juridique
  • les méthodes
  • l'accompagnement des adhérents
  • la communication
  • les outils informatiques
  • la collecte et diffusion des données

 

Révision du protocole SINP

Une révision du protocole SINP portant sur les modalités de diffusion des données élementaires d'échanges par la plateforme nationale (l'INPN) est en cours depuis fin 2014 et devrait se concrétiser par une nouvelle version du protocole SINP début 2016. Voir la rubrique consacrée à cette révision.

L'animation des réseaux

L'animation du réseau TERRE s'effectue par assistance téléphonique, mail des correspondants SINP en région (1 à 2 correspondants par région). La dernière réunion nationale a eu lieu le 6 mai 2015.

L'avancement du SINP en région est variable ( cf portail régionaux). Les correspondants régionauxs animent à leur tour des réseaux locaux, regroupent et diffusent des données de biodiversité et paysages.

Le juridique

Le GT juridique s'est réuni d'oct 2011 à février 2013. Il a produit début 2013 un guide complet sur les notions de propriété intellectuelle des données, données publiques, droits des bases de données (cf la rubrique RESSOUCES/guide juridique). Il a particpé à la rédaction du protocole SINP paru en mai 2013. Il est actuellement en veille mais il est sollicité régulièrement, en fonction des questions posées par le réseau SINP.

Il sera sollicité lors de la prochaine révision du protocole SINP (début 2016)

Les méthodes

Le SINP developpe un ensemble de méthodes dans le but de rendre les données de biodiversité et de paysages inter-opérables

Un GT "données sensibles" a défini la méthode, les critères pour déterminer si une donnée est sensible c'est à dire non communicable en l'état au grand public au risque de mettre en danger l'espèce, l'habitat,etc..

Les livrables sont consultables à la rubrique ACTION/Données sensibles

Le SINP a produit un standard de métadonnées en 2012, il est actuellement en cours de refonte (partielle) en vue de son intégration à l'outil Geosource. (CF ACTION/métadonnées)

Un standard COVADIS livré en avril 2013 est également disposinible pour carractériser les espaces protégés (cf rubrique ACTION/espaces protégés"

Un GT travaille sur le standard "occurence de taxons", la version 1.1 est sortie en juin 2014, une version 1.5 sortira à l'automne 2015. (cf ACTION/standard observation")

Un GT travaille également à la production d'un standard "relevé de végétation" - livraison prévue fin 2015.

Un standard "Géologie" est également en chantier psous la forme d'une coopération BRGM-MNHN afin que les données du site e-Geotop soient diffusées par la plateforme nationale INPN.

Concernant la validation des déonnées un GT piloté par le MNHN travaille depuis oct 2014 à la mise au point d'un guide définissant les règles de contrôle de conformité, de cohérence et de validation scientifique des DEE sur la thématqiue "observation d'occurence de taxons", il devrait produire ses livables début 2016.

Un GT "définition de l'architecture du SINP" a travaillé de juin 2011 à mars 2013 et a produit un livrable qui documente l'architecture organisationnelle, fonctionnelle et informatique du SINP. Il a également testé sur forme de proof of concept (POC) un outil de consultation directe des observations de biodiversité, précurseur de la future plate-forme INPN. Il est consultable à la rubrique ACTION/architecture SINP.

UN GT "mise en oeuvre de l'architecture SINP" est à l'étude (mandat, composition), il devrait démarrer début 2016.

l'accompagnement des adhérents

L'accompagnement des adhérents prend la forme de guides divers , de formations, de réunions d'information. Le plan de formation 2015 est à la rubrique ACTION/formation. Des formations relatives et à l'archiecture du SINP aux questions juridiques ont eu juin 2015. D'autres ont lieu le 25 novembre 2015 : TAXREF, données sensibles, standard de données, modalités de validation des DEE.

la communication

Le SINP s'est doté d'une charte graphique téléchargeable librement en 2014 (rubrique ACTION/ communication) pour la prodction de compte-rendu, plaquettes, diaporamas.... . Une plaquette de présentation en version électronique et papier a également été diffusée en 2013-2014. Le SINP publie régulièrement des news letters (voir ci-dessous).

Le site de l'INPN du Muséum publie également des newsletters sur l'activité et la production de la plate-forme nationale : publication d'étude, d'atlas, nouvelle version de Taxref, inventaires,etc..

les outils informatiques

     Le projet SINP porte ses efforts en 2014-2015 sur 2 actions très liées :

  • le projet OGAM désormais intitulé GINCO (gestion collaborative d'information naturaliste collaborative ouverte) qui a pour but de développer un outil de saisie de données naturalistes et de gestion de données au niveau régional ou thématique (import/mise au standard, export vers la plate-forme nationale, diffusion différenciée) - voir la rubrique ACTION/GINCO.  Les test vont débuter en nov 2015. La mise en production d'une 1ère version est prévue pour mars 2016.
  • le projet Geosource  a pour but de remplacer l''IDCNP et d'implémenter le nouveau profil de métadonnées du SINP. Il devrait être prêt fin 2015/début 2016.

Parallèmement le MNHN travaille sur l'annuaire national SINP (début des travaux à lautomne 2015).

la collecte et la diffusion des données par le MNHN

Le MNHN publie les référentiels utiles pour l'interopérabilité des données du SINP (TAXREF, mailles, etc..). Il publie les cartes de synthèse de répartition des espèces avec toutes sortes d'information (statut, photos, rareté)

En avril 2015, 20 millions de données sur la flore ont rejoint les bases de données du MNHN ce qui porte le nombre d'observation diffusées ou synthètisée à 35 millions.

Le MNHN a versé ses données au GBIF, site international de diffusion de données de biodiversité. La France est un des principaux contributeurs de ce site.